M2 Métiers du livre Master 2 Métiers du livre à l'université de Bourgogne. Cours de Rédaction web.

Published on décembre 22nd, 2015 | by Cécile

0

La librairie à l’ère numérique

La librairie Grangier, à Dijon, nous a permis d’avoir une vue de l’intérieur sur un savoir-faire en évolution de la librairie, dans un contexte où internet fait partie de notre vie au travail mais aussi dans la vie de tous les jours, par le biais d’un entretien avec Alix Devevey, chargée de communication.

Une librairie indépendante qui tient à son statut

La librairie Grangier est une librairie indépendante. Elle organise régulièrement des activités culturelles, des rencontres avec des auteurs. Grâce à son statut, elle donne à ses libraires la possibilité de choisir eux-mêmes les ouvrages qu’ils ont dans leurs rayons. Cela donne lieu à une grande multiplicité de l’offre. Donc le lectorat peut trouver ici des livres de gros éditeurs mais aussi d’éditeurs plus confidentiels. Cela permet ainsi une assez grande souplesse à s’adapter à la demande de la clientèle, car bien qu’il y ait un cahier de charges à respecter, il n’empiète pas sur la liberté de choix des ouvrages.

Le métier de libraire serait-il en train de changer ?

Le libraire ne change pas mais il s’adapte à un monde en changement. Les pratiques du public changent et le libraire ne reste pas indifférent à ces mutations. Il est important pour une librairie d’avoir un site web, par exemple. Associer la présence physique à une présence virtuelle permet au libraire d’être tout le temps présent pour ses clients. La librairie Grangier bénéficie d’un catalogue en ligne, elle fait de la vente en ligne et propose des livres numériques. Elle tient ses clients informés de son activité, de ses nouveautés par l’intermédiaire d’une newsletter.

Amazon, un faux concurrent de la librairie

Bien qu’Amazon soit un géant de la vente en ligne, de livres notamment, il n’est pas sûr qu’il puisse réellement être vu comme un concurrent de la librairie. C’est évidemment très pratique de commander via Amazon mais en faisant ainsi, on ne peut pas en tant que client avoir le conseil d’un libraire. Amazon s’avère pratique lorsqu’on souhaite se procurer une référence précise, mais l’échange avec un libraire, qui apprend peu à peu à nous connaitre, peut nous faire découvrir tout un panel d’ouvrages susceptible de nous intéresser qu’on ne découvrirait pas autrement. La librairie permet d’entretenir un côté humain évincé par Amazon ou autres site de vente en ligne.

Alexandra Soporan, Master 2 Métiers du livre, Université de Bourgogne


About the Author



Back to Top ↑